Sadomasochiste Land. Ouais, les initiales font pas SM là, c'est dommage.

Publié le par Moi

Sans titre-1

 

J’étais sur internet, et je suis tombé sur cet article qui m’a… comment vous dire, fait mourir de rire ? Ah ouais, c’est tout à fait ça. Pour résumer, un couple s’est fait arrêter dans la rue car une dame de 63 ans promenait un gars de 40 ans au bout d'une chaînette accrochée à ses testicules. Que c’est mignon !

 

Quelle idée de faire ça sérieusement ? A quel moment dans une vie on se dit que promener son copain avec une chaine qui lui tient le pénis, c’est bien ? (cette phrase copie une vidéo sur le nouveau logo Malabar ça je crois. Zut alors. Ce n’est pas comme si je faisais un coup de pub).

 

Soit disant, c’était un défi. Ouais, je veux bien les croire, mais c’est alors un défi de merde. En plus, pour vous les personnes de la gente masculine, vous le feriez ? Vous trainez dehors le sexe à l’air, tenu à l’aide d’une chaine par une personne qui vous promène comme un caniche ?... Bah moi oui ! (non je déconne hein)

 

Ils ont été arrêtés pour attentat à la pudeur, par défaut de l’être pour total débilité, et ils ont dû payer dix euros d’amende avec sursis. En même temps, vous voulez donner quoi comme punition contre ça ? Dans aucunes lois il y a écrit « En aucun cas vous avez le droit de promener une personne du sexe opposé par le bout du sexe sous peine d’amende de 100 000 euros et 3 ans de prison ferme ». Ça c’est pour un meurtre, mais pas pour cette connerie.

 

En tout cas, j’aurais bien voulu voir la policière qui les a arrêté. Ça devait être comique, et surtout original. « Vous êtes en état d’arrestation pour… pour… bon, vous savez quoi ! ». Ah bah oui, là ils le savent ! Puis lors du procès, où les juges et jurés ont bien rigolé, ils ont précisé que «la chaîne était fixée à un bouton du pantalon et non au pénis de son ami» pour se défendre. Enfin, vrai ou pas, c’est juste totalement con. Et le procureur de la République qui rajoute en disant de «réserver leurs jeux à l'intimité de leur domicile». Ah bah oui là, c’est sûr…

 

Ou alors, ils n’ont qu’à acheter un chien. Mais pas pour jouer sexuellement avec lui, ne faut pas déconner.

Commenter cet article