I’m Kick Ass !

Publié le par Moi

 

Et oui, pour cette première critique de film, je vais m’attaquer à un des longs métrages de comics de cette année 2010. C’est exact, je vais vous parlez de Kick Ass (enfin, avec le titre de l’article, ce n’était pas dur de deviner).

 

Tout d’abord, pour commencer, je vais vous parler du Comics, qui est à l’origine du film.

 

Comics : Terme utilisé aux Etats-Unis pour désigner une bande dessinée.

 

Kick Ass est une série de Comics dans l’univers de super-héros, ayant pour scénariste Mark Millar (Wanted, qui a eu aussi son adaptation au cinéma), et comme dessinateur John Salvatore Romita (ayant dessiné plusieurs numéros de Dardevil ou encore Iron Man). Elle est publiée depuis avril 2008 par Marvel Comics. Vous pouvez donc voir qu’il a fallu a peine deux ans pour que Kick Ass soit connu du monde entier, notamment grâce à l’industrie du Cinéma (bah oui, le langage du pognon, tout le monde le comprend).

Le film, lui, a été réalisé par Matthew Vaughn (mari de Claudia Schiffer… super, cool sa vie. Bref).


L’histoire maintenant, qui est du coup la même pour la série Comics que pour le film (faut qu’il y a un minimum de cohérence aussi, sinon, ça sert à rien d’en faire un film).

Donc, nous suivons l’histoire de Dave Lizewski, un adolescent ordinaire et geek, fan de comics qui veut devenir un super-héros. Il essaye, tant bien que mal, mais sa première tentative s’avère être un échec cuisant. Il s’en sort tout de même avec des barres en fer partout dans le corps, un peu à la Wolverine (il le dit lui-même d’ailleurs) et une connexion nerveuse qui déconne (sorte de super pouvoir du coup ?). Sans être abattu par sa défaite, il retente sa chance, et ce n’est qu’a sa seconde tentative, en sauvant un homme qui se faisait tabasser par trois mecs que sa popularité monte en flèche, notamment avec une petite vidéo YouTube qui fait son bout de chemin sur la toile. Devenu un super-héros connu de tous, il se fait repérer par Big Daddy, et sa fille, Hit Girl, tous deux des super-héros agissant dans l’ombre. Et quand le méchant de la ville, Frank D'Amico, veut la mort de tous ceux qui l’empêche d’agir comme bon lui semble, les ennuies ne font que commencer (La fin de mon résumé est a chier, et je vous merde).

 

Le synopsis pourrait vous faire croire que le film, ainsi que la série de Comics (à la fin, celui qui me dit le nombre de fois que le mot est apparu, je lui donne un bon point !) est gentil tout mignon, avec des poneys et des licornes dansant dans des vertes prairies (j’exagère, j’avoue), mais cela n’est pas vrai, au contraire ! Le début du film est tout ce qu’il y a de plus basique : Un garçon qui veut devenir un super héros. Jusque-là, c’est mignon sympa, on suit son histoire avec plaisir, surtout vu la façon dont c’est raconté. Et d’un coup, lors d’une de ses missions, débarque Hit Girl ainsi que Big Daddy, et l’effusion de sang commence.  Ça m’a mis littéralement sur le cul ! Je ne m’attendais pas du tout à ça, et j’ai été totalement surpris. Sur le moment, je me disais que ça allait partir dans l’hémoglobine, et que le film serait un genre de Saw ou Frontiere(s) (pour ce qui est des tonnes de litres de faux sang utilisé). Et bien non, encore tort. Les morts (causé par une fille de 12 ans quand même, ça c’est assez trash) sont super bien faite, avec l’angle de vue qu’il faut, de différentes manières, etc. Et il y a une scène avec Big Daddy (ma scène préféré) qui tout simplement sublime ! Il n’y a pas à dire, le film est extrêmement bien tourné, et bien réalisé.

En ce qui concerne l’histoire en lui-même, son déroulement est simple à suivre. Pas de superbe retournement de situation (il n’en a pas besoin), ni de scénario complexe (ou merdique à la Mission Impossible III). Ça se laisse regarder paisiblement, et sans problèmes. Apres, j’ai eu quelques réticences à certaines scènes, notamment vers la fin. Cependant, je ne vais pas en parler, sinon, vous n’auriez d’intérêt de voir le film. J’aurais pu être un vrai salaud, mais je vais me retenir pour cette fois.

 

Sinon, dans un film, il n’y a pas que le film qui est intéressant. Avant de dire que je balance que de la merde, laissez-moi m’expliquer. Il y a le jeu d’acteur par exemple, ou encore la musique. En ce qui concerne le jeu d’acteur, je ne peux pas trop le juger, étant donné que je l’ai vu en français, et non en anglais sous-titré. Le doublage n’est pas mal fait, mais si vous voulez voir la compétence des acteurs, choisissez la version originale. Pour les rôles principaux, je dois vous préciser la majorité des acteurs ne sont pas connu, mais vous allez le voir tout de suite de toute façon. Donc, dans les acteurs, comme je disais, il faut compter sur Aaron Johnson pour le rôle de Dave Lizewski, alias Kick Ass. Il n’a pas joué dans de film connu du grand publique, comme

tous les acteurs du film d’ailleurs, mais vous pouvez le retrouver au cinéma dans le film anglo-japonais Chatroom, l’un des films révélations du 63ème Festival de Cannes, qui aura le droit sans doute à une critique mal faite de ma part. Le rôle de Mindy Macready, ou Hit-Girl est attribué à Chloë Grace Moretz (vu dans le film (500) jours ensemble. Très sympathique d’ailleurs, qui donne une petite leçon de vie à la fin). Elle n’a que treize ans quand même ! Et quand je pense que c’est elle qui tue la plupart des méchants du film, ça fait peur. Le personnage de Chris D’Amico / Red Mist est joué par Christopher Mintz-Plasse, qui a vu sa popularité grimper depuis le film SuperGrave. Dans les acteurs plus connu, nous retrouvons Nicolas Cage (pas besoin de vous faire une liste de ses films) qui interprète Damon Macready, soit le grand Big Daddy, ainsi que Mark Strong pour le rôle de Frank D’Amico, acteur que nous avons pu voir dernièrement dans le film Sherlock Holmes de Guy Ritchie, avec encore un rôle de méchant. 

 

Pour ce qui est de la musique… elles est tout simplement extraordinaire. Puissant. Formidable. Elles sont juste sublime ! (oui, rien que ça). Elles sont entrainantes, placé aux moments stratégiques, et surtout extrêmement bien faite ! Pour preuve, je les écoute en boucle sur Youtube, et depuis le début de l’écriture de cette critique. Bien entendu, je parle des musiques faites spécialement pour le film, ceux créé par John Murphy (28 jours plus tard), Henry Jackman (Les Simpson - Le Film, en musiques additionnelles), Marius De Vries (Moulin rouge) et Ilan Eshkeri (Stardust). Il y a notamment le thème principal du film 28 jours plus tard reprise par Henry Jackman, et non John Murphy, qui est superbe. Et dans ma scène préférée ! (je sais, vous vous en foutez). Il y a aussi des musiques d’artistes connus qui ont été utilisé pour le film, mais ceux-là, pas la peine d’en parler. Pour la majorité, vous les avez entendu à la radio, ou alors à la fin des matchs de la Coupe du Monde de la Fifa 2010 sur TF1. Au choix.

 

Pour conclure, ce film est une tuerie. Il est bien fait, que ce soit au niveau de sa réalisation que de la musique, et aussi des affiches promotionnelles que voici.

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/68/16/06/19195125.jpghttp://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/68/16/06/19195128.jpghttp://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/68/16/06/19195126.jpghttp://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/68/16/06/19195127.jpg

 

La classe, non ?

 

Bien entendu, si vous n’aimez pas les films de super-héros, ou ceux avec des morts, ça ne va pas vous plaire. Les gouts et les couleurs, que voulez-vous. Nous n’avons pas tous les même (mais les miens sont bien !... Si tu me contredis, mon Dino te bouffe les jambes, fais gaffe).

Cependant, je vous le conseille, ça vaut toujours le coup de le voir. Louez-le, ou piratez-le en version canadienne. Mais là, ça ne sera pas ma faute. Et puis, pour information, le film ne retrace que deux numéros de la série de Comics, qui n’est pas fini d’ailleurs. Cela veut donc bien dire qu’il y aura une suite, qui est déjà en préparation. Et peut-être même une trilogie, si les entrés sont de la partie.

 

Et vu que vous avez tout lu sans broncher (ou presque), je vous offre une faveur, et vous donne la bande annonce ! (mes cadeaux sont nuls, mais faut jamais refuser un cadeau. Donc regarde).

 

 

 

 

En version original sous titré français. VostFR pour les intimes.

 

Commenter cet article

Rtemis 31/07/2010 00:28


En effet de la dynamite ce film, des musiques qui collent parfaitement à l'ambiance, une réalisation exemplaire, pas de censure , pas de politiquement correct, des personnages attachants, Nicolas
Cage dans un bon rôle (et ça, c'est rare !) et un scénario qui dépote sa grand mère, un vrai chef d'œuvre , mais selon moi, dans le monde des adaptations de comics , bien que celui-ci soit dans le
top 3 , le meilleur reste quand même Watchmen (à voir en version très longue et en Vostfr), même s'il n'a rien à voir.